Les solutions naturelles sont de bonnes alternatives pour se soulager des inconforts causés par la mycose cutanée. La peau étant déjà fragilisée, il est judicieux d’opter pour des solutions douces et qui n’agressent pas. D’autant que cette maladie de la peau peut toucher, n’importe quelle partie du corps et toute personne de tout âge.

L’huile essentielle d’arbre à thé

Cette huile essentielle a une propriété antifongique. Elle est très connue dans le traitement des mycoses cutanées. De plus, elle n’est pas méconnue dans le monde de la cosmétique. Les professionnels de l’esthétique l’utilisent pour lutter contre l’acné et les cystites. Elle est également efficace pour éliminer les pellicules.

Pour son application en soin contre la mycose cutanée, il est conseillé d’ajouter de l’huile de coco pour diluer. En effet, l’huile essentielle d’arbre à l’état pur est très forte. Il vaut mieux ne pas appliquer sur une partie sensible ou une zone muqueuse.

Par ailleurs, il est possible d’utiliser l’huile essentielle d’origan en complémentarité du traitement. Celle-ci est plutôt par voie orale. Pour ce faire, on peut la diluer avec une cuillère à café de miel. En plus d’être antifongique, cette huile essentielle a aussi une propriété antibiotique. Sans oublier qu’on peut également la diluer avec l’huile essentielle d’arbre à thé pour une application externe.

L’ail

Il existe désormais des capsules d’huile d’ail. Il ne sert pas à rappeler que l’ail est à la fois antibiotique et antifongique. C’est un ingrédient prisé dans la composition de cosmétiques naturels faits maison. Elle s’applique sur la mycose, mais elle peut également être ingérée. Un autre grand point positif de l’ail, c’est que c’est non agressif et ne présente aucun risque d’effets indésirables.

En outre, on peut soigner la mycose vaginale en introduisant une dent d’ail crue dans le vagin. Pour ce faire, il est recommandé de bien se renseigner sur la technique et bien la respecter. En effet, c’est une partie délicate dont l’hygiène doit être de mise. C’est une solution alternative réussie pour traiter la candidose.

Le gingembre est un autre ingrédient en cuisine dans la même optique que l’ail. L’huile essentielle de gingembre peut être utilisée en infusion concentrée dans un bain. C’est très efficace particulièrement pour la mycose des pieds. Le jus frais de gingembre peut également être utilisé en application directe sur la peau. À éviter pour les peaux sensibles, car cela peut brûler un peu au début.

L’aloe vera

Cette plante est riche et comporte plusieurs bienfaits. L’aloe vera figure sur la première liste des ingrédients cosmétiques que ce soit pour la peau, les cheveux, et même pour un détox du corps. Il existe même des jus d’aloe vera qu’on s’arrache sur le marché pour les bienfaits qu’ils procurent.

Quant au traitement de la mycose de la peau, on utilise le gel d’aloe vera. Cela s’obtient en enlevant la peau de la plante. Cette texture est facile à appliquer et on peut garder le gel quelques jours au réfrigérateur. On peut aussi diluer avec de l’huile essentielle pour avoir un effet non-gras.